Cassoulec et Kersoulet

16 octobre 2010

Deuxième essai

Well well, ça fait un moment que je n'ai rien écrit.

La dernière fois que je suis rentrée à Brest, j'ai cuisiné un Cassoulec-Kersoulet pour mes parents.

J'ai suivi la recette que j'ai mise au point à une seule différence près, il y avait plus de viande.
Le résultat était encore fichtrement délicieux, MAIS (car oui, cette merveilleuse histoire ne peut être totalement sans nuages) en devisant l'essence du cassoulec, sa personnalité profonde, nous en sommes arrivés à la conclusion suivante (attention c'est assez choquant) :

les saucisses de Molène ne sont pas adaptées au cassoulet.......argl.
Et oui, elles sont un peu trop sèches, pas assez grasses. Et puis, givala + saucisses de Molène, ça donne un goût de fumé un peu trop fort à la tambouille. Il fallait donc trouver une remplaçante à la saucisse de Molène...

Et l'heureuse élue est : la saucisse Hénaff (la grosse !). En tant que membre du Club des Amoureux du pâté Hénaff (et de pas mal d'autres de leurs produits), ça tombe sous le sens.
La prochaine édition, celle de samedi prochain, sera donc au givala, lard et saucisse Hénaff, et cette fois ci, il sera goûté par toute la familia !

Le fait d'incorporer de l'Hénaff dans ma recette me permet aussi d'envisager un président de jury de chef d'œuvre venant de Pouldreuzic !


Commentaires

  • Ca cuit

    Le 3ième (celui avec la grosse Hénaff) est en cours d'élaboration. Depuis ce matin il a cuit, refroidi et recuit.

    Dégustation samedi midi.

    En accompagnement un Cahors. Cuvée particulière Lamartine ou un Rioja.

    Posté par Yves, 21 octobre 2010 à 16:49
  • Mais alors, quelle part de produit breton

    Une question me turlupine : est-ce qu'un cassoulec doit être fait uniquement à partir de produits bretons, ou as-tu le droit à 5% de non breton, comme pour les plats bios ?

    Heureusement, il semble que pour le vin, on soit assez libre...

    Posté par nicolas, 22 octobre 2010 à 17:39
  • Gouteuse au rapport

    en tant que gouteuse officielle de la troisième version (toujours celui avec la grosse Hénaff) je dois dire que le cassoulec a un côté "addictif" notamment cette fameuse grosse Hénaff qui au fil des heures acquière un côté presque caramélisé! J'ai adoré également le fondant des haricots (je crois que sur ce point il nous faudra des précisions) ainsi que le lard et Givala qui se défaisaient en petits morceaux.
    Après quelques craintes concernant le nombre de haricots, je dois dire qu'on s'est bien régalé. Pour moi ce cassoulec est un succès. Maintenant il me faudra en gouter rapidement un classique pour pouvoir faire une analyse comparative précise des avantages du cassoulec.

    Posté par caro, 25 octobre 2010 à 10:24
  • Bon, c'est pas au bon endroit, mais merci caro pour ce rapport !!

    Posté par Lu7, 26 octobre 2010 à 01:32
  • saucisse Hénaff

    Où puis-je acheter des saucisses Hénaff dans la région entre Boug en Bresse (Ain) et Lons le Saunier (Jura). Dans la négative, avez-vous une adresse mail de la Sté Hénaff ? Un grand remerciement.
    Idoya

    Posté par Idoya, 03 janvier 2014 à 13:35

Poster un commentaire