Cassoulec et Kersoulet

16 novembre 2010

La soutenance

Voilà, c'est fait, la soutenance est passée.

Durant le ouiken dernier, j'ai fait cuire et recuire mon cassoulec. Bon, j'ai un peu merdé sur les proportions, et il y avait beaucoup trop de cocos, et un peu trop de viande, et ma cocote était un peu trop petite. Résultat, un peu cassoulec-purée. Mais le goût était là c'est le plus important (un peu comme la santé, quoi !).

La soutenance s'est déroulé au CCO (Centre de Communication de l'Ouest), à Nantes, lundi dernier.
Il y avait donc Jérôme Sorin, Eric Warin, Annaelle Bargain et Elodie Michel. Les deux dernières étant là pour me soutenir et évidemment par curiosité culinaire (un grand merci à elles !).

Il y a là bas une cuisine pro, donc j'ai pu réchauffer la bête dans une étuve (c'est drôlement pratique ces trucs là, mais fichtrement encombrant !).

Mon président est arrivé en premier. Il s'attendait à un chef d'œuvre façon compagnons, et a donc été un peu étonné en voyant la gueule du plat. Il pensait voir de la gastronomie, il a eu la cuisine de Mamie Lucette. Mais il a dit que c'était très bon et que les saveurs étaient bien équilibrées.

Il m'a même proposer d'aller plus loin dans la recette, et de revenir un de ces quatre la perfectionner, la travailler façon gastronomie, avec émulsion et fleurs comestibles ! Puis de prendre une belle photo de mode (ben ouais, mode de cuisine quoi), de rédiger une vraie fiche technique, et comme ça je pourrais éventuellement proposer cette recette à mettre au dos des saucisses Hénaff ou des sacs de Cocos !

Trop fort, l'aventure continue !

En tout cas merci à lui (non, je fayote pas, il a même pas l'adresse de ce blog) (et AHAH, blague, fayot, haricots, tout ça.) pour sa gentillesse et sa proposition.

Voilà, le chef d'œuvre demandé par SciencesCom est terminé, mais l'aventure cassoulec continue.

Ps : d'ailleurs je voudrais déposer le nom, mais ça coute très cher, alors je pense à mettre en place un Cassoulecthon, ou Kersouthon...si vous avez trop de sous et que vous savez pas quoi en faire !


Commentaires

  • Brrrrrravissimo !

    Une grande aventure ce cassoulec® ! D'ailleurs tu as déposé la marque ?
    Tu l'as dis, tu l'as fait alors... Bravo 'spèce de bretonne !

    Posté par Charlotte, 17 novembre 2010 à 17:27
  • Bravo lucie-lucette !
    maintenant, à tes casseroles pour tonton et tata !

    Posté par anne-tata, 17 novembre 2010 à 17:33
  • C'est cher comment ? Pas mal comme idée le cassoulecthon, tente le dépot du projet sur ulule

    Posté par Elo, 17 novembre 2010 à 17:35
  • slurp

    c'était fameux je confirme !
    Comme je n'ai pas goûté aux autres, je l'ai trouvé parfait !!
    j'ai hâte de voir la recette sur les boîtes des saucisses hénaff (avec une petite mention du style "Recette validée par A. Bargain" !!
    Merci encore pour ce lundi midi/aprem sympatique !

    Posté par Anna, 17 novembre 2010 à 17:52
  • je vote pour Kassoulec, comme ça y'a les 2 ensembles! Et j'ai hâte de goûter! Encore bravo! Bisous bien chauds de La Réunion!

    Posté par dlaweed, 17 novembre 2010 à 18:07
  • You did it ! Congrats !

    Bravo Lucie Lucette !

    J'ai hâte que tu me fasse goûter ta recette bretonne elle à l'air fantastique !

    Encore bravo ça c'est sûr c'est un chef d'oeuvre réussi !

    Posté par Coco, 17 novembre 2010 à 20:43
  • slurp +1

    ...et sinon, oui, "slurp" c'est le bon mot, avec aussi "mégamiam" et... tout ce qui met en appétit quoi.

    Posté par Elo, 18 novembre 2010 à 21:47
  • Mais bon sang, ça existe déjà, le "cassoulet breton"! Et c'est pas d'hier! C'est un truc de terre-Neuvas: oignons et lardons frits au beurre, haricots à la tomate en boîte et morue! on peut ajouter une lichette de calva et du poivre de Cayenne, cuire des rondelles de carotte...oui, un truc simple et populaire que j'ai dégusté souvent avec des marins-pêcheurs!Délicieux, ça requinque

    Posté par orlando, 09 septembre 2011 à 12:06

Poster un commentaire